Projet Renée Lafont-Quest

Renée Lafont-Quest (à la recherche de Renée Lafont) est un projet de communication qui vise à persévérer dans l'obligation des États de fournir la vérité, la justice et la réparation pour les victimes de crimes contre l'humanité.

L'une des violations les plus flagrantes de cette obligation est le cas de l’État espagnol au regard des crimes qui ont commencé le 18 Juillet 1936, avec la rébellion du soi-disant “mouvement national” contre le gouvernement démocratique de la Deuxième République. La résistance contre le soulèvement a conduit à la soi-disant guerre civile espagnole, aboutissant à la mise en place d'un gouvernement totalitaire national-catholique soutenu par Hitler et Mussolini. Le général Franco a pris la tête de la dictature sanglante pendant quatre décennies.

Renée Charlotte Amélie Lafont (1877-1936) a été l'une des victimes de la guerre civile. Citoyenne française, femme de lettres et traductrice, elle avait été envoyé par le journal français Le Populaire pour faire un reportage sur la guerre. Selon les informations disponibles, elle a été fusillée à Cordoue le 1er Septembre 1936 par les insurgés et enterrée dans une fosse commune dans la ville andalouse.

Le projet Renée Lafont-Quest est une initiative d'un groupe de personnes sensibilisées par les droits de l'homme qui, en Mars 2017, s’est réuni pour débattre de l'histoire fascinante de cette femme, redécouverte dans les archives par Patricio Hidalgo lieutenant-colonel, pharmacien expert et chercheur sur la guerre civile à Cordoue).

C’est ainsi qu’est né Renée Lafont-Quest, un projet ouvert à la participation de tous ceux qui cherchent la Vérité, la Justice et la Réparation pour les plus de 100 mille victimes oubliées dans les fossés et les fosses communes du territoire espagnol. Mais aussi pour les femmes victimes de harcèlement et de persécution parce qu’elles sont proches des opposants au régime illégitime de Franco. Aux guérilleros qui ont résisté comme ils ont pu contre Franco, tout comme la Résistance française le fit contre les nazis. A tous ceux qui ont été privés de leurs biens, jusqu’à aujourd’hui, avec l'application de la loi des Responsabilités Politiques. Et aux milliers d’enfants volés, séparés de leur mère dans les prisons franquistes, sous prétexte d'éviter la contagion de la « maladie communiste » que portaient leurs parents.

Renée-Lafont Quest est un projet en positive qui vise réfléchir sur notre histoire, et ouvrir un débat large et indépendante basée sur les droits de l'homme pour construire une société plus juste et démocratique.


“Para mi las ideas y los que se sacrifican a un ideal valen siempre más que los intereses”
Renée Lafont

Facebook